• Vanessa

Gérer le jet-lag naturellement ?



Ca y est c'est le grand jour, vous partez à l'autre bout du monde et vous êtes impatient de découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles cultures.

Seulement, selon la destination, le jet-lag vous attendra à l'aéroport avec vos valises!

Pour ceux qui ne connaissent pas ce terme, le jet-lag est simplement le décalage horaire subit par notre organisme, résultant d'un voyage rapide à travers plusieurs fuseaux horaires.


Le corps va alors avoir besoin de temps pour modifier son rythme et synchroniser son horloge interne au nouveau rythme jour/nuit.

Bien sûr l'effet du jet-lag variera selon chacun. Les manifestations y afférents le seront également comme la fatigue, l'irritabilité, le manque de concentration, les maux de têtes ou encore les problèmes digestifs.


Deux méthodes pour modifier notre rythme interne :


Notre rythme biologique naturel s'appelle le rythme circadien. Celui-ci va déterminer divers paramètres comme :


- nos phases veilles/ sommeils

- notre température corporelle

- notre rythme cardiaque

- la sécrétion d'hormones

- la tolérance à la douleur

- les effets de la médication (ils seront différents selon le moment de leurs prises)

...

Sachant que les différents tissus du corps ont leur propre horloge circadienne, vous comprendrez alors pourquoi ce changement de rythme externe peur avoir autant d'effet sur nos rythmes internes.

Deux méthodes pour se caler de manière optimale et amenuir ses effets :


- Se synchroniser sur la lumière


Avant votre départ, si vous voyagez vers l'est, essayez de vous coucher 1 à 2h plus tôt la veille de votre départ. Si c'est vers l'ouest je vous conseille 1 à 2h plus tard.


Vous pouvez également commencer quelques jours avant selon vos possibilités de calendrier à décaler progressivement votre rythme. Par exemple un décalage d'1h chaque jour les 5 jours précédent votre départ.


Dans l'avion personnellement j'essaie au maximum de me caler sur le rythme de la destination. Ce n'est pas chose facile (ma tête parle pour moi en général!!) mais cela peut être une aide supplémentaire pour commencer à s'adapter au nouveau rythme.


Une fois sur place, résistez à l'envier de dormir tout particulièrement s'il fait jour. Vous savez un peu comme lorsque vous résistez à manger cette énorme éclair au chocolat! Quitte à faire une sieste de 20 min si vous êtes épuisé.


N'hésitez pas à vous exposer à la lumière (sans lunette de soleil afin que la rétine puisse capter la lumière). Cela permettra à la mélatonine qui est l'hormone du sommeil de ne pas être sécrétée.

Cette hormone est sécrétée par la glande pinéale se situant dans l'espace entre les deux sourcils. Celle-ci sous l'influence de noyaux suprachiasmatiques se situant dans non loin de la glande pinéale et en prolongement du nerf optique. Cette position lui permettant alors de recevoir via ce dernier la lumière.


- Se synchroniser par la nourriture


Les scientifiques du centre médical BIDMC de l'université de Harvard ont découvert l'existence d'une horloge liée à l'alimentation (https://news.harvard.edu/gazette/story/2008/05/study-identifies-food-related-clock-in-the-brain/).

Ce qui veut dire qu'en adaptant ses heures de repas, un voyageur pourrait alors utiliser cette seconde horloge et s'adapter plus rapidement aux nouveaux horaires.

Clifford Shaper un des auteurs principaux de l'étude, explique qu'une période de jeûne pendant environ 16h est suffisante pour activer cette nouvelle horloge.

Ce conseil est appuyé sur la découverte qu'un cycle de famine suivi d'une réalimentation allume cette horloge et permet de neutraliser le fameux noyau suprachiasmatique. Et ainsi détourner tous les rythmes circadiens sur les nouveaux horaires.


Autres conseils pour vivre au mieux le jet-lag :


- Hydratation : la privation de sommeil déshydrate ainsi que l'air sec ambiant dans les avions. Pensez à bien vous hydrater. Cela aidera également les problèmes veineux courant lors de voyages en avion dû au ralentissement de la circulation.

L'alcool déshydratant évitez d'en consommer.


- Eviter les boissons riches en excitants : type caféine, théine qui auront un effet sur votre taux de mélatonine. Ceci pendant au moins trois jours suivant votre arrivée.


- Reprenez une alimentation équilibrée afin de permettre à votre corps d'avoir à sa disposition tous le carburant nécessaire (après votre jeûne si vous souhaitez l'effectuer). Il sera donc opportun d'éviter les plats préparés, sucrerie, mauvaises graisses...

Pour rester éveiller pensez aux aliments riches en vitamine C comme les poivrons, les oranges, l'acérola, le persil, épinard....


- Faire du sport. Pour un voyage vers l'ouest faites plutôt du sport le soir afin d'augmenter votre température corporelle et inversement vers l'est plutôt le matin. La pratique du sport sera un signal d'éveil comme l'est la lumière.


- Un bain tiède à froid avant d'aller vous coucher afin d'aider le corps à abaisser sa température favorable à l'endormissement. Toutefois personnellement je fonctionne à l'envers et au plus je prends un bain chaud au plus cela m'endors. Adapter donc cela à votre corps.


- Vous pouvez vous aidez-vous des huiles essentielles tel que la lavande, petit grain bigarade ou la mandarine lors de votre coucher afin de vous aider à vous endormir.


En espérant qu'accompagner de ces quelques conseils, vous pourrez vivre au mieux les effets du décalage horaire, et permettre à votre corps de s'adapter d'autant mieux.


Bon voyage!


Vanessa




Copyright - Vanessa Dompé