• Vanessa

L'animal l'allié de votre santé

Mis à jour : 21 oct. 2018




Les premiers à avoir parlé des bienfaits des animaux sur la santé de l’Homme ont été des chercheurs anglo-saxons.

La puissance de l’interaction homme animal s’est traduit lors de ces premières études, par la mise en lumière d’une baisse du nombre de personnes procédant un animal de compagnie dans les salles d’attentes des médecins.

Avec le temps, les études se sont multipliées. Une structure nommé l’IAHAI (International Association of Humain Animal Interaction) a été créé pour regrouper et coordonner les travaux.


Soigner


Vous connaissez sans doute les thérapies accompagnées par les chevaux appelées équithérapie ou hippothérapie. Elles sont destinées à aider des personnes ayant une maladie, un handicap, souffrance. Et ceci par le biais du cheval et d’un thérapeute.

Cela peut être destiné à des personnes angoissées, aux enfants ayant des retards intellectuels, de langage, des difficultés de communication, problème de comportement…

Vous connaissez peut être également cette découverte faite par le vétérinaire Jean Yves Gauchet : la ronronthérapie.

Les ronrons émis par les chats correspondent à des vibrations de basses fréquences de 25 à 50 Hertz. Ces mêmes fréquences utilisées en kiné, orthopédistes, médecins du sport pour réparer les fractures au niveau osseux, les muscles qui ont été lésés mais aussi pour accélérer la cicatrisation. Ils se sont aperçus que les ronronnements n’étaient pas produits uniquement lorsque le chat était content ou lorsqu’il demandait de la nourriture. Mais aussi lorsqu’il était en souffrance, comme lors de blessures graves ou même lorsqu’il mourait.

Le ronronnement va contribuer chez les chats à la croissance et à la réparation, construire leurs mémoires et les aider à s’endormir.

Les chats possèdent la faculté de se rétablir plus facilement que les chiens ou que les Hommes par exemple, après des fractures ou opérations chirurgicales. Ces basses fréquences ont donc les même bienfaits sur l’Homme et auront donc un effet bénéfique sur la réparation des tissus et des os. Mais ces doux félins en ont aussi d’autres comme : la baisse de la tension artérielle, ralentissement du rythme cardiaque, soulagement des douleurs et activations du système immunitaire.

Le chat est doté d’un autre pouvoir! Il a été remarqué la présence de celui-ci auprès de personne allant mourir. Traduisant alors leur perception fine de ce passage inéluctable.

Dans l’Antiquité, on considérait d’ailleurs les chats comme des accompagnants de l’âme vers le paradis. En Egypte, le chat était symbole de protection. Il était un animal vénéré, pour lequel des lois très strictes contre les paroles malveillantes envers ces derniers étaient punies jusqu’à la peine de mort (ça rigolait pas à l’époque!)




On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux sont traités. Gandhi

Lier des liens


Les animaux ont le pouvoir extraordinaire de nous apaiser et de faire baisser notre niveau de stress. Il est émotionnellement une compagnie aussi importante qu’un ami pour les personnes isolées comme les personnes âgées.

Il n’est pas rare de voir intégrer des chats ou des chiens dans les maisons de retraites et autres structure d’accompagnement.

Les liens tissés avec l’animal, sont des liens d’amour, d’attachement, et une relation qui passe uniquement par l’émotionnel, le ressenti, le regard…


Amenant alors l’être humain à communiquer autrement que par le langage verbal. Des bienfaits pour notre bien-être, notre santé mais aussi nous amenant un peu plus à nous rapprocher de la nature.


Chez les amérindiens les animaux on toujours eu une place très importante. Ces derniers ont pour eux des pouvoirs précieux pouvant être transmis aux hommes.


Un certains nombre d’entres eux étaient même ce qu’ils appellent des animaux totem. Dans plusieurs nations amérindiennes, lorsque les jeunes gens voulaient connaître leur animal totem, ils  partaient en quête de visions. Ils devaient s’isoler durant quatre jours et quatre nuits dans les montagnes ou dans la forêt sans manger ni boire.


Pendant ce temps de jeûne, ils priaient et demandaient au Grand-esprit de bien vouloir leur envoyer une vision. Un animal apparaissait souvent  réellement et cet animal devenait l’animal totem de la personne. Il devait apporter sa protection, son courage et sa sagesse tout au long de la vie de celle-ci.

De même, les hommes s’attribuaient souvent les caractéristiques qui appartenaient à leur totem. Vous pouvez trouver sur internet à quoi correspond chaque animal si cela vous intéresse.


Je vous invite à regarder la vidéo partagée ci-dessous qui m’a beaucoup touchée et qui montre de beaux liens entre l’Animal et l’Homme.


Je vous souhaite de belles rencontres animales





Copyright - Vanessa Dompé