• Vanessa

La mastication c'est la santé


Nous n'avons parfois pas conscience de l'importance fondamentale de gestes simples comme l'est la mastication.


Bien souvent négligée, celle-ci est effectuée instinctivement sans aller au bout du processus de broyage des aliments.


Les différentes étapes de la digestion


La mastication est la toute première étape de notre digestion. Bien avant l'arrivée du bol alimentaire dans l'estomac.

Cette première étape est primordiale et va conditionner les étapes suivantes. Voici comment se déroule la digestion dans notre corps :


  • 1ère étape : la mastication. Ici les dents auront une fonction mécanique. Leur rôle est de broyer les aliments pour faciliter l'action des enzymes. Transformant peu à peu les aliments en bouillie.

Cette transformation se fait en concordance avec l'action salivaire. La salive a une fonction de digestion chimique. Elle contient des enzymes : l'amylase, qui démarra alors la digestion des sucres (amidon). La mastication est alors indispensable au découpage des aliments et à la transformation en une bouillie beaucoup plus digeste pour l'estomac.

Cette étape si elle est bien effectuée permet d'économiser 30% des sécrétions stomachal et de digérer presque 50% des sucres.


Ce qu'il est intéressant de connaître est qu'en prenant ce temps, les informations obtenues par vos papilles gustatives vont préparer les réactions digestives aux étapes suivantes, et vont permettre de transmettre l'information sur le sentiment de satiété.


  • 2éme étape : le bol alimentaire arrive dans l'estomac. A ce stade les aliments sont en bouillie car comme vous le savez l'estomac n'a pas de dent. Si ce dernier n'arrive pas suffisamment mastiqué? la production d'acide chlorhydrique se fera de manière plus importante. L'estomac aura une action mécanique et chimique afin de transformer suffisamment les aliments pour l'absorption intestinale.


  • 3éme étape : l'arrivée dans l'intestin

La première partie de l'intestin s'appelle le duodénum. C'est à cet endroit que des enzymes libérés par le pancréas, le foie et la vésicule biliaire continuent de transformer le bol alimentaire appelé à ce stade chyme en micro éléments que l'organisme pourra facilement absorbé et utiliser.


C'est ensuite dans l'intestin grêle grâce aux villosités que pourront s'infiltrer les nutriments et vitamines dans la circulation sanguine.


Ce qui reste continuera son chemin dans le gros intestin où l'eau disponible va peu à peu être réabsorbée par l'organisme et les déchets s'accumuleront dans le rectum.


Pourquoi bien mastiquer :


- La mastication influence la quantité d'aliment ingéré.

Une étude chinoise met en évidence que la mastication modulerait la sécrétion d’hormones du rassasiement et de la satiété (ghréline, GLP-1 et CCK)


De plus il a été démontré que les personnes mastiquant plus longuement sont rassasiées plus rapidement.

Il nous faut en moyenne 20 à 25 minutes au minimum pour commencer à ressentir le sentiment de satiété.


- Une économie d'énergie. En effet au moins vos aliments sont mastiqués au plus le travail de l'estomac puis de l'intestin se voit augmenté sans garantie de succès total.


- Une flore intestinale en meilleure santé. L'agression de l'intestin par le bol alimentaire mal décomposé déstabilise la flore intestinale avec toutes les conséquences que cela engendre (perméabilité intestinale, humeur, développement en excès de bactéries pathogènes, immunité affaiblie, carences...)


Ce point est très important car nous savons aujourd'hui que l'intestin est un des organes mis en cause dans un certain nombre de pathologie.

La santé de l'intestin dépend donc bien sûr de plusieurs facteurs mais n'oublions pas que la mastication joue un rôle non négligeable.


- Le plaisir d'obtenir en bouche la totalité des saveurs qui se dévoilent coup de dent après coup de dent :-p



Une habitude à adopter


Mastiquer suffisamment est en général quelque chose d'assez contraignant pour les personnes habituées à mâcher peu. Mettre en place cette habitude étape par étape permet alors pas à pas d'aller vers une bonne santé digestive et globale.


  • Quelques astuces :

- poser vos couverts à chaque bouchée

- mastiquer 20 à 30 fois avant d'avaler

- soyez présent à ce que vous faite

- essayez les premières fois de manger en silence et sans télévision afin de ne pas être happé par autre chose

- commencez par un repas par semaine puis augmentez petit à petit




Je vous souhaite donc un bon appétit et n'oubliez pas d'adopter la slow attitude!

Vanessa






Sources : https://www.cerin.org/etudes/bien-macher-pourrait-aider-a-perdre-du-poids-en-modulant-la-secretion-dhormones-satietogenes/


Copyright - Vanessa Dompé