• Vanessa

La naturopathie qu'est ce que c'est ?

Mis à jour : 4 nov. 2018




En commençant à me former à la naturopathie, je me suis aperçue de la méconnaissance de ce métier. Sa signification n’est pas toujours évidente et son existence parfois méconnue du public.


J’ai donc eu envie d’écrire un article sur ce métier que j’exercerai cette année je l’espère. Je vous invite d’ailleurs à le partager, car la connaissance est faite pour être transmise.

Je trouve l’étymologie du mot très belle. « NATURE PATH » en anglais : le chemin de la nature. Le mot vient du latin naturos et du grec pathos qui signifie guérir par la nature ou dans le sens de la nature. C’est une médecine ancestrale occidentale selon l’OMS, comme l’est la médecine chinoise ou l’ayurvéda.


La naturopathie a pour vocation d’aider l’organisme à maintenir son équilibre et stimuler ses capacités d’auto guérison.


C’est l’exemple de la brûlure sur la main faite avec de l’eau bouillante. Oui oui, on l’a tous fait s’ébouillanter en criant « vite emmène moi à l’hôpital au service des grands brûlés » (non aucune exagération dans ce propos!!) avec l’impression d’une auto combustion de la main malgré les 48 glaçons et les 10 cm de crème enveloppant votre main agonisante.

La magie opère et votre peau qui avait l’aspect d’un cochon grillé se répare doucement. Créant une nouvelle couche de cellule de peau toute neuve, et laissant alors disparaître peu à peu toute trace d’accident.

Et bien voilà l’illustration de l’auto guérison. Nous sommes dotés d’une force guérisseuse.


La nature est merveilleusement bien faite n’est ce pas?


Que ton alimentation soit ton principal médicament. Hippocrate



Le naturopathe procède à ce qu’on appelle une anamnèse, c’est à dire un questionnaire permettant de balayer un certain nombre de domaines et d’aspects de votre vie. A partir de celui ci, il pourra alors définir des conseils personnalisés, qu’il validera avec vous en y ajoutant une explication sur l’utilité de ces derniers.


Le naturopathe s’appuie sur différentes techniques telle que l’alimentation, l’activité physique, la psychologie (attention nous ne sommes pas psychologue), l’hydrologie, la phytologie, la réflexologie, la pneumologie…


La vision qui m’a séduite et que je trouve pertinente dans la naturopathie, c’est la vision globale de l’être humain. Le corps, l’esprit sont intimement liés ainsi que l’environnement dans lequel nous évoluons. Un, agissant sur l’autre et vis versa. Nous ne pouvons résumer l’être humain en une physiologie. Celui-ci est aussi composé d’émotions, de pensées..qui peuvent avoir un impact sur sa physiologie et inversement bien évidement.


Notion qui me semble indispensable pour comprendre les causes d’un déséquilibre.

Car la cause est un des fondements de la naturopathie.


Hippocrate disait : cherchez la cause et supprimez la, puis cherchez la cause de la cause et supprimez la, puis cherchez la cause de la cause de la cause et supprimez la. »

Ce fondement me semble essentiel.


Les symptômes ne sont que des alarmes s’allumant pour nous indiquer que l’équilibre du corps est rompu et qu’une action pour revenir à l’équilibre est nécessaire.

S’attarder sur les symptômes n’est pas le rôle du naturopathe. Car pour lui la maladie est uniquement la manifestation d’une perturbation de nos humeurs (liquides organiques dans notre corps comme le sang, la lymphe, la bile, le liquide intracellulaire…)


Pouvoir identifier la cause permet alors d’agir de manière durable et efficace sur notre santé.

Pour illustrer mon propos voici un exemple :

Imaginez votre voiture consommant de l’huile plus fréquemment que d’habitude. Votre premier réflexe sera bien entendu d’ajouter l’huile manquante. Mais si vous vous contentez de refaire les niveaux en y ajoutant de l’huile à chaque baisse du liquide, vous ne pourrez comprendre et agir sur la source du problème. Est ce un dysfonctionnement au niveau du joint de culasse, une fissure du carter, du cache culbuteur….?


Chercher la cause de cette consommation excessive permettra d’agir durablement sur le problème rencontré.

Et bien la santé fonctionne également de cette manière. Eteindre les alarmes sans en comprendre l’origine, c’est risquer la réapparition du symptôme voir la réapparition sous une forme différente.


Plutôt que de connaître quelle sorte de maladie frappe le patient, il est plus important de savoir de quel type de patient s’empare une maladie. Wiliam Osler

Pour résumer le naturopathe ne travaille pas à éteindre un symptôme avec des plantes ou des huiles essentielles mais cherche bel et bien à comprendre le fonctionnement de son client ainsi que les causes de son déséquilibre afin de pouvoir lui proposer des conseils personnalisés lui permettant de soutenir, renforcer sa force d’autoguérison et rétablir son équilibre.


Et vous mes chères lecteurs avez vous déjà fait appel à un naturopathe? Si ce n’est pas le cas est ce une pratique qui vous attire?


Vanessa

5 vues

Copyright - Vanessa Dompé