• Vanessa

Le nettoyage du nez : le jala neti



La première fois où j'ai entendu parlé du jala neti (jala veut dire eau en sankrit et neti nettoyage du nez), je vous avoue m'être dit "jamais je mettrai cet objet dans mon nez!".

Puis les années passent, la maturité teinte votre visage et les bienfaits de ce petit bain ont réussi à me convaincre.

Son origine vient d'Inde où la médecine ayurvédique le conseille. Il est également utilisé par les pratiquants de yoga dont il représente les six actions de purification du corps.


Qu'est ce que le jala neti ?


C'est tout simplement une technique de nettoyage du nez qui consiste à rincer les cavités nasales à l'aide d'un lota. Le lota est un pot spécialement conçu pour cet usage. Il ressemble à un petit arrosoir. L'idée est de faire passer de l'eau minérale tiède et salée dans une narine puis l'autre.


Comment ça marche ?


Une chose très importante est d'utiliser de l'eau minérale ou une eau qui a été préalablement bouillie et refroidie. Ceci afin d'éviter tout risque de bactérie. L'eau du robinet peut contenir des micro organismes qui sont appelés des amibes. Certaines formes d'entre eux peuvent provoquer des infections et dans des cas très rares mais néanmoins possible, peut conduire à des infections fatales.

Pour éviter tout risque, utilisez donc une eau minérale.


- Insérez pour 1/2l d'eau 1 cuillère à café de fleur de sel ou de sel de préférence acheté en magasin bio. Ce dernier devra être dissout dans l'eau dont la température doit être douce. Vos petites narines ont besoin de beaucoup de douceur.


- Mettez le contenu d'un lota dans votre narine droite. Bien y insérer l'extrémité du conduit dans votre narine afin d'éviter de propager de l'eau partout!

Penchez la tête sur le côté, le menton légèrement rentré au dessus de votre lavabo tout en gardant la bouche ouverte pour éviter d'avaler la solution.


- Mouchez vous légèrement pour évacuer l'eau et le mucus du nez. N'y allez pas de toutes vos forces. Il est important de rester doux afin de ne pas envoyer l'eau dans les sinus et oreilles.


- Effectuez la même chose sur la narine gauche


- Une fois le nettoyage effectué, vous allez devoir sécher vos narines. Prenez bien soin d'effectuer cette étape car celle-ci est primordiale. Si vous passez cette étape vous risqueriez de vous enrhumer et ça serait vraiment dommage.


Je vous conseille de sécher chaque narines en penchant la tête vers l'avant pour laisser couler l'excédent tout en respirant par la bouche et expirant par le nez durant une trentaine de seconde.

Puis utiliser un mouchoir pour bien sécher.


Quels en sont les bénéfices ?


Il existe de nombreux bénéfices à cette technique dont :


- L'amélioration de la vue (les textes yogis citent qu'une pratique régulière améliore la vue et cela grâce à l'intensification de la circulation sanguine dans le nez)

- Prévention des maux de tête

- Optimisation de la respiration

- Prévention des rhumes, sinusites, bronchites, allergie respiratoire, rhinite allergique

- Stimulation de l'odorat

- Augmentation de l'oxygénation et par conséquent une meilleure régénération cellulaire.

- Lors d'un sevrage tabagique, il aidera à retrouver un système respiratoire en meilleur santé.

- Humidifie les muqueuses. Pour les personnes travaillant en intérieur dans un environnement climatisé cela sera donc bénéfique. L'air étant alors sec, il fragilise , assèche et irrite les muqueuses.

- Il sera bénéfique lorsque vous passez une journée dans un environnement très poussiéreux ou pollué.


Quelle est la fréquence et les contre indications ?


Cela peut être effectué plusieurs fois par semaine : 1 à 3 fois dans la semaine.


Voici quelques contre indications :


Pour les personnes ayant une deviation de la cloison nasale, saignement du nez ou propension au saignement du nez, affection chronique des sinus, oreille et éviter durant la grossesse.


Est ce que cette petite expérience vous tente??

Bonne expérimentation

Vanessa





Copyright - Vanessa Dompé