• Vanessa

Les bienfaits des coquelicots







De son nom latin papaver rhoeas, il illumine nos champs et prairies depuis le mois de mai donnant une couleur intense en ce début du printemps.


Son nom vient du mot coqueiro qui désigne le coq, faisant référence à la couleur de sa crête.

Personnellement, je n'ai découvert le coquelicot comme plante médicinale seulement depuis 2 ans. J'ai longtemps admiré ces jolies couleurs sans savoir qu'elles recelaient des petits trésors de bienfaits.


Il est très souvent fait l'amalgame ente le coquelicot et le pavot. Le premier est un sédatif doux tandis que l'autre est un puissant narcotique dont les molécules sont utilisées comme drogue ou médicament (morphine, codéine).


Ici je vais donc vous partager les avantages du coquelicot et deux de ces actions principales.


Deux actions à retenir :


- Elle est antitussive. Elle sera donc utile pour calmer les toux sèches, les toux dites spasmodiques mais aussi la coqueluche.


Une toux spasmodique pour les personnes se posant la question est le genre de toux qui a du mal à être contrôlée. Celle qui ne s'arrête pas et qui épuise.

En général, on rentre alors dans un cercle vicieux où à force de tousser on s'irrite la gorge. Au plus la gorge est abîmée et au plus on a envie de tousser.


Ces quintes de toux se déclenchent généralement la nuit, scindant le sommeil et provoquant alors manque de sommeil et fatigue. Ceci n'aidant pas notre système immunitaire à être efficace.


Le coquelicot va alors être efficace grâce à son mucilage qui va adoucir la gorge.

Vous pouvez en plus ajouter du miel bien connu pour ses propriétés apaisantes.

Grâce également à leurs alcaloïdes, il vont aider à diminuer le réflexe de toux.


C'est pour cette raison qu'il n'est pas conseillée en cas de toux grasse. Dans ces cas là le réflexe de toux est salvateur et reste important pour l'expectoration du mucus.


- Elle est sédative légère grâce à la roeadeine qui est un alcaloïde particulièrement conseillé pour les enfants ayant du mal à s'endormir dû à une surexcitation.


Ses modes utilisation :


- En sirop :

Ce mode d'utilisation sera bien approprié pour les enfants.

Pour 350 ml de sirop :


20 g de pétales pour 350 ml d'eau froide

Faites chauffer à couvert jusqu'à frémissement

Laisser au repos 3 à 4h

Filtrer en pressant ben les pétales

Rajouter 350 g de miel liquide

Verser dans une bouteille stérilisée et conserver plusieurs mois au réfrigérateur


Posologie :


Pour les enfants de 15 mois à 3 ans : 1 cc par jour

De 3 à 5 ans : 2 cc par jour

De 5 à 12 : 3 à 5 cc par jour

Pour les adultes : 5 à 10 cc par jour


Pour les actions sédatives pensez à l'ingérer au coucher.

Par précaution commencez quelque soit l'âge par 1 cc et observez la tolérance en augmentant progressivement.


- En infusion :


10 à 15 g de pétales séchées pour 1L d'eau

A boire tout au long d la journée.


- En cuisine crus ou cuites puisque ses jeunes pétales et jeunes feuilles sont comestibles. Dans le temps d'ailleurs les parents mélangeaient le coquelicot à la bouillie de leurs enfants afin de faciliter leurs sommeils.


Vous pourrez également utiliser le sirop que vous aurez concocté pour aromatiser les salades de fruits, yaourt, compote, fromage blanc....





Il était une fois le coquelicot :


Le coquelicot est le symbole du repos, du sommeil éternel, de la quiétude, de la tranquillité et de la consolation.

Il calme les chagrins. On offre d'ailleurs aux personnes ayant besoin de réconfort lors de la perte d'un proche ou lors d'un chagrin d'amour.


Dans la mythologie grecque, Morphée dieu des rêves et du sommeil, inquiet de voir Demeter chercher sans relâche sa fille Perséphone, lui offrit un bouquet de ces merveilleux coquelicots afin de la faire s'endormir et lui permettre alors de trouver un certain soulagement. Et on sait comme dit plus haut que ce dernier contient des propriétés sédatives!


En Egypte, les égyptiens disposaient les pétales de coquelicots dans les tombeaux des défunts afin qu'ils puissent avoir un repos éternel et paisible.


Le coquelicot étant une fleur qui se fane extrêmement rapidement, il transmet alors un message de la beauté de la vie éphémère, nous encouragent alors à en profiter chaque jour.


Sa silhouette fragile se balançant au grès du vent symbolise également l'hésitation.


Il a été associé dans les pays tel que le Royaume Unis, le Canada, l'Australie aux souvenirs des combattant morts durant la 1ère guerre mondiale. Car le coquelicot fleurissaient au bord des tranchées, sa couleur rouge rappelant le bain de sang de la guerre des tranchées.



Vous avez donc toutes les informations pour ne plus regarder le coquelicot de la même manière!


Vanessa


Référence :


Lieutaghi, Pierre, "Le Livre des Bonnes Herbes", 3ème Edition

Dr VALNET Jean, 2001. La Phytothérapie.

Copyright - Vanessa Dompé