• Vanessa

Tout savoir sur le magnésium


Le magnésium est un minéral et electrolyte, indispensable au fonctionnement de l’organisme.


Il participe à pas moins de 300 réactions dans le corps. On le trouve bien évidemment en premier lieu dans notre alimentation. Nous verrons plus loin quels aliments en contiennent le plus. Parfois, dans certains cas, nous avons besoin en plus de l’alimentation de palier à une carence. Pour cela, la consommation de compléments alimentaire s’avére utile.

Toutes les formes de magnésium n’étant pas égales, vous serez alors incollable après avoir lu cet article !


Ses propriétés thérapeutiques

Avant d’évoquer les différentes formes de magnésium, je vous propose de passer en revue ses fonctions physiologiques dans notre organisme.


- Indispensable à la croissance osseuse en maintenant le calcium ainsi que le phosphore dans les tissus osseux.

- Participe au bon fonctionnement des nerfs, des muscles, en transmettant efficacement les influx nerveux.

- Aide à réguler l’équilibre acido basique.

- Stimule l’immunité en ayant un rôle direct sur l’assimilation de la vitamine C.

- Participe à la production d’énergie.

- Catalyse un certain nombre de réactions biologiques.

- Indispensable au bon fonctionnement de notre système cardio vasculaire : cœur, tension artérielle.

- Nécessaire au métabolisme des glucides et acides aminés.


Lorsque notre corps manque de magnésium, il va affecter ses faibles ressources afin de favoriser des réactions prioritaires (digestion, mental, métabolisme) au détriment de la régénération, la longévité et autres réparations.


Une grande partie de la population est carencée en magnésium.

Pourquoi ?

Nos besoins accrus par un rythme de vie intense et générateur de stress.

Le stress engendre une utilisation de magnésium plus important. Son manque, engendre de son côté un stress cellulaire et le cercle vicieux est alors enclenché.


Les besoins journaliers en magnésium :


Ages 19 – 30 : Homme (400mg), Femmes (310 mg) Ages > 31 : Homme (420mg), Femmes (320 mg)

Ces besoins sont plus importants pour une femme enceinte ou allaitante


Les facteurs qui peuvent engendrer une carence :

- Chez les sportifs qui pratiquent leur activité régulièrement (transpiration…) ont des besoins plus important. On estime à 20mg par jour de perte supplémentaire.


- L’alimentation moderne qui s’est appauvrie en micronutriment et dont la densité nutritionnelle s’est largement amoindrie.


- Le déséquilibre éventuel de nos repas moins pourvoyeur de produits complets , de légumes, oléagineux, légumineuses…au bénéfice de plats préparés, d'excès de protéines animales...ce qu’on appelle les calories vides.


- Notre acidification augmentent sa perte urinaire.


- La prise de contraceptif oral.


- Consommation excessive de café.


- Alcoolisme.


- Maladies intestinales inflammatoires: SII, Crohn…


- Grossesse.


Comment savoir si je suis carencé ?


Quelques manifestations comme décrites ci-dessous peuvent vous mettre sur la piste du déficit en magnésium :


- La fatigue qu’elle soir nerveuse ou physique

- Les crampes, et tressautement de muscles

- Maux de tête

- Insomnie, irritabilité

- Anxiété, hyperémotivité

- Convulsion, tétanie, spasmophilie

- Fourmillements voir des tremblements

- Palpitation

Ses manifestations sont parfois multi factoriels voir d’une autre origine. Toutefois les connaître permet de pouvoir avoir une piste et palier à celle-ci.


Le magnésium j’en trouve ou ?

Notre corps ne possédant pas de réserve de magnésium, il convient d’en apporter par l’alimentation. La première chose à faire : augmenter sa consommation d’aliments en contenant.

Et cela si votre organisme vous le permet.

En effet, certains aliments même s’ils sont bénéfiques nutrionnellement, peuvent (si par exemple nos intestins présentent une inflammation ou une dysbiose) venir accroître les manifestations.


Voici quelques aliments à forte teneur en magnésium :


- Céréales complètes

- Chocolat noir riche en cacao

- Noix du Brésil, noix de cajou, amandes

- Sel marin gris non iodé

- Sésame

- Bigorneau

- Graines de Tournesols ou de courges

- Légumineuses

- Bananes

- Avocat (il en contient autant que le pain complet)


Une alimentation variée vous permettra d’apporter la quantité nécessaire. En période de stress pensez à augmenter certains aliments en contenant. Veillez à la bonne santé de votre barrière intestinale, car c’est elle qui permettra une bonne assimilation.



Compléments ne vous trompez pas


Lorsqu’on décide de se complémenter en magnésium, la chose à savoir est que tous n’ont pas le même niveau d’assimilation.


En effet de sa forme chimique dépendra son assimilation.

Celui-ci est mieux assimilé lorsqu’il est sous forme de sels organiques tel que le glycérophosphate, le bisglycinate, les citrates, les malates. Je vous joints ci-dessous un tableau *synthétisant les informations nécessaires




*https://www.copmed.fr/fr/content/92-quelle-forme-de-magnesium-choisir-


Il est donc important de savoir ou de vous renseigner sur le type de sel contenu dans les compléments afin d’en retirer tous les bénéfices.


Bon à savoir : la vitamine B6 souvent couplée au complément contenant du magnésium optimise son assimilation.


Vous avez en main toutes les informations pour avoir votre bonne dose de magnésium. Que ce soit par votre hygiène de vie, votre alimentation et par l’apport si nécessaire de compléments alimentaires pour une vie en pleine santé.


Vanessa

Copyright - Vanessa Dompé